Chalaux


69 habitants

Mairie
Maire : Patrice GRIMARDIAS
Secrétaire de mairie : Martine BISPALIE
Horaire d’ouverture :

Lundi 14h – 17h 

Jeudi 9h - 12h
Tel : 03.86.22.67.80 

Fax : 03.86.22.67.81
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

chalaux.jpg

Chalaux, en bref…

Ce village pittoresque est situé à flanc de colline, et surplombe en partie la vallée du Chalaux. L'occupation de Chalaux remonterait à la haute antiquité. Certains historiens prétendent qu'il s'agit de l'emplacement des "champs Catalauniques", où une célèbre bataille opposant les romains d'Aetius alliés aux Wisigoths aux Huns menés par Attila aurait eu lieu : C'est là que Mérovée, à la tête des Francs, aurait vaincu Attila en 451. Suite à cette bataille, les barbares seraient restés au lieu-dit Les Goths.
Beaucoup plus tard, Chalaux a été témoin de la défaite des Normands en 840, suite à une bataille qui aurait eu lieu aux Plats, hameau ne dépendant plus de la commune actuellement.


L'église paroissiale est établie sur un contrefort de la montagne La Pommerée et domine village, édifice autrefois dédié à Saint Germain et actuellement à Saint Fiacre, un moine Irlandais.
En bas du village, se trouvent les vestiges de la Grande Maison, ancienne demeure seigneuriale de la famille de Pons jadis flanquée d'une haute tour encore visible, en ruine. Gaspard Ier de Pons, gentilhomme servant de Louis XIV et originaire d'Auvergne y implanta sa famille en 1636.



Anecdotes
La résistance à la ferme des Goths
La ferme des Goths, située au lieu dit Les Goths, a accueilli lors de la seconde guerre mondiale l'état major du délégué militaire régional de la région P3 de la résistance (Aube, Yonne, Nièvre), ainsi que les états majors de la mission interalliée Verveine, de la mission Jedburgh et du Squadron SAS (près du Maquis Camille). La liaison radio quotidienne avec Londres sera assurée par trois émetteurs radios. Une plaque commémorative rappelle cet épisode.
On trouve également la stèle du Maquis Camille érigée vers 1950 en mémoire aux maquisards blessés (dont 1 mort) le 3 août 1944. Cette journée a marqué les résistants du Maquis Camille puisque les Allemands, informés de la présence d'états majors de la résistance dans ce secteur, attaquent la ferme. Ils n'arrivent cependant pas à bout des résistants qui étaient cependant 10 fois moins nombreux qu'eux.
  • 1
  • 2
  • 3